Communiqué du 11/03/19

11 mars 2019

Temps de lecture : < 1 minute

Vandalisme à la basilique de Saint-Denis : le grand silence du gouvernement et des médias

Dans la nuit du 2 au 3 mars derniers, l’un des vit­raux de la basilique de Saint-Denis, près de Paris, a été cassé, les portes du buf­fet du grand orgue (l’un des plus beaux de France) ont été endom­magées, ain­si que le moteur.

On ignore l’i­den­tité et les mobiles du ou des mal­fai­teurs. Cepen­dant, compte tenu du pres­tige de cet édi­fice (nécro­p­ole des rois de France), on est éber­lué par le silence total des « grands » médias et de nos gou­ver­nants, con­trastant avec le battage effec­tué dès que les lieux de culte musul­mans ou israélites sont touchés, si peu soit-il.

Com­ment s’é­ton­ner d’une cer­taine désaf­fec­tion du pub­lic à l’é­gard des médias ?

Avec tous les défenseurs de notre civil­i­sa­tion, bat­tons-nous pour que cesse le « deux poids, deux mesures » dont est vic­time le chris­tian­isme dans le traite­ment des (nom­breux) faits divers le con­cer­nant.

Voir aussi

Liste de diffusion

Share This