Communiqué du 15/07/11

4 juillet 2011

Temps de lecture : < 1 minute

Immigration : le double langage du gouvernement

A la fin du mois de mai, le min­istre de l’In­térieur, Claude Guéant, inter­rogé (Europe 1) sur sa volon­té de dimin­uer l’im­mi­gra­tion légale, déclarait :

« Con­traire­ment à une légende, il est inex­act que nous ayons besoin de tal­ents, de com­pé­tences (issus de l’im­mi­gra­tion, ndlr). Il y a de l’or­dre de 2 000 per­son­nes qui vien­nent à ce titre. Mais on n’a pas besoin de maçons, de serveurs de restau­rants. Il y a en France de la ressource par­mi les français.»

Quelle belle de déc­la­ra­tion de patri­o­tisme économique !

Mal­heureuse­ment, le 8 juil­let dernier sur Télé­matin (France 2), Nathalie Kosciusko Morizet, min­istre de l’E­colo­gie, du Développe­ment Durable, des Trans­ports et du Loge­ment, déclarait :

« on a aujour­d’hui 25 % de la pop­u­la­tion d’o­rig­ine immi­grée qui est en sit­u­a­tion de chô­mage, la pri­or­ité c’est de leur trou­ver un boulot à eux, pour qu’ils trou­vent leur place dans la société française.»

Mer­ci pour les chômeurs français…

Com­ment , dans ces con­di­tions, peut-on croire à la volon­té du gou­verne­ment de résoudre les prob­lèmes économiques et soci­aux de notre pays ?

Pour le MNR, il faut, afin de desser­rer la con­trainte qu’ex­erce sur l’é­conomie française la pop­u­la­tion immi­grée, organ­is­er le retour dans leur pays d’o­rig­ine des étrangers non européens.

Voir aussi

Liste de diffusion

Share This