Communiqué du 07/03/03

7 mars 2003

Temps de lecture : < 1 minute

Déficit budgétaire et gel des baisses d’impôts : l’UMP pris à son propre piège

Pour Bruno Mégret, prési­dent du MNR, la sit­u­a­tion économique révèle la van­ité des promess­es et des options de M. Chirac.

En annonçant un déficit budgé­taire de 3,4% ain­si que le gel des baiss­es d’im­pôts, le min­istre de l’Économie mon­tre que le chef de l’État et le gou­verne­ment sont en réal­ité pris à leur pro­pre piège.

Le prési­dent de la République avait approu­vé le pacte de sta­bil­ité et se trou­ve main­tenant paralysé par les con­traintes qui en résul­tent. Il avait promis une baisse de l’im­pôt sur le revenu de 30% tout en refu­sant de réduire le train de vie de l’E­tat et se trou­ve aujour­d’hui impuis­sant devant ses contradictions.

Pour en sor­tir, M. Chirac et le gou­verne­ment font man­i­feste­ment le choix de se renier mais dans une telle démarche, ce sont les Français qui sont trahis et qui vont être pénalisés.

Voir aussi

Liste de diffusion

Share This