Communiqué du 28/01/02

28 janvier 2002

Temps de lecture : < 1 minute

Bruno Mégret déplore la mise en liquidation judiciaire de l’écurie Prost Grand Prix

Bruno Mégret, can­di­dat à l’élection prési­den­tielle, s’associe à la tristesse des deux-cents salariés et des amis de Prost Grand Prix aujourd’hui en liq­ui­da­tion judiciaire.

Il déplore qu’aucun investis­seur n’ait souhaité sauver la seule écurie française, fleu­ron du savoir-faire et de la tech­nolo­gie auto­mo­bile, héri­tière de l’histoire de la For­mule 1 dans notre pays et de sur­croît dirigée par un quadru­ple cham­pi­on du monde.

Bruno Mégret salue la fierté, la moti­va­tion et le tal­ent d’Alain Prost qui l’ont con­duit à se lancer dans cette aven­ture il y a trois ans et forme le vœu que celle-ci puisse se pour­suiv­re un jour.

Voir aussi

Liste de diffusion

Share This