Communiqué du 17/01/02

17 janvier 2002

Temps de lecture : < 1 minute

Un camouflet pour M. Jospin

Bruno Mégret, can­di­dat à l’élec­tion prési­den­tielle, se félicite de la déci­sion du Con­seil con­sti­tu­tion­nel qui, en cen­surant le pro­jet social­iste sur la Corse, assure la défense de la sou­veraineté par­lemen­taire du peu­ple français et de l’u­nité lin­guis­tique de la république.

Cette déci­sion con­stitue un cam­ou­flet pour M. Jospin qui se trou­ve ain­si dis­crédité pour exercer la charge de prési­dent de la République.

Bruno Mégret se réjouit que les idées iden­ti­taires et sou­verain­istes soient con­fortées par cette déci­sion et que la con­cep­tion qu’il défend de la nation et de la république tri­om­phe des entre­pris­es destruc­tri­ces de M. Jospin et de ses amis.

Voir aussi

Liste de diffusion

Share This