Communiqués
Agenda
Discours
Événements
Élections
Audio-Vidéo

Fil directeur
Programme
Dossiers
Ouvrages
De A à Z

Organisation
Fédérations
Trombinoscope
Adhésion / Soutiens
Images

Contacts
Tracts
Affiches
Magazines
Associations
Boutique



   Inscrivez-vous     OK
   Vous êtes ici : Accueil > Programme
PROGRAMME
Pour que vive la France
Les mesures : Pour l'avenir du peuple français

FISCALITE

RÉDUIRE LES CHARGES ET LES IMPÔTS

403. Simplifier le système fiscal par la suppression de 500 taxes et impôts parmi ceux qui rapportent le moins au budget de l'Etat.
404. Abroger la redevance audiovisuelle aujourd'hui obsolète en raison de la diversification du système médiatique.
405. Réduire les droits de mutation au niveau qui est le leur dans la plupart des pays européens.
406. Diminuer les taux de l'impôt sur les sociétés pour alléger les prélèvements sur les entreprises.
407. Abroger l'ISF dont le rendement est très faible, qui pénalise une partie des classes moyennes et provoque l'exode des gens fortunés.
408. Abolir les droits de succession en ligne directe pour permettre aux parents de transmettre à leurs enfants l'intégralité de leur patrimoine.
409. Supprimer l'impôt sur le revenu et les quatre impôts locaux, aujourd'hui archaïques, injustes et complexes, et les remplacer par une taxe nationale.

MODERNISER LA FISCALITÉ

410. Créer une taxe nationale à taux faible mais progressif, assise sur l'ensemble des revenus et prélevée à la source pour alimenter à la fois le budget de l'État et celui des collectivités locales.
411. Assurer l'autonomie fiscale des collectivités locales en leur permettant de voter librement un complément de la taxe nationale.
412. Instaurer une taxe sur le chiffre d'affaires des grandes surfaces afin de rétablir un minimum d'équilibre dans la concurrence avec le petit commerce par ailleurs indispensable à la qualité de la vie.

RÉDUIRE LES DÉPENSES PUBLIQUES

413. Prévoir une loi organique interdisant à l'Etat d'emprunter pour financer des dépenses de fonctionnement.
414. Faire passer le taux des prélèvements obligatoires sous la barre des 40 % du PIB afin de libérer la société du poids de l'étatisme.
415. Bloquer tous les budgets en euros courants afin de créer une dynamique de baisse des crédits publics.
416. Réduire le poids de l'administration en limitant le nombre et l'importance de ses structures et en diminuant le nombre des collectivités locales.
417. Limiter les frais de fonctionnement de l'Etat en ne remplaçant pas tous les fonctionnaires qui partent à la retraite.

MULTIPLIER LES ECONOMIES BUDGETAIRES

418. Diminuer les subventionns aux entreprises et associations, car cette méthode coûte très cher à l'Etat sans apporter de réels avantages à l'économie ou à la population.
419. Abandonner les pseudo-aides à l'emploi inutiles et coûteuses.
420. Appliquer la préférence nationale pour les aides sociales, afin de réaliser, parallèlement à la lutte contre l'immigration, des économies considérables sur les budgets publics.
421. Supprimer la politique de la Ville qui engloutit chaque année des milliards sans pour autant atteindre ses objectifs.
422. Rompre avec le mythe de la redistribution sociale qui ne contribue pas à la justice sociale et alourdit fortement les dépenses publiques.


 Valeurs (n° 1 à 18)
 Culture (n° 19 à 43)
  Ecole (n° 44 à 86)
 Environnement (n° 87 à 132)
 Immigration (n° 133 à 172)
 Diplomatie (n° 173 à 194)
 Europe (n° 195 à 218)
 Défense (n° 219 à 241)
 Sécurité (n° 242 à 272)
 Justice (n° 273 à 298)
  Etat (n° 299 à 312)
  Provinces (n° 313 à 330)
 République (n° 331 à 366)
 Economie (n° 367 à 402)
 Fiscalité (n° 403 à 422)
  Agriculture (n° 423 à 454)
 Emploi (n° 455 à 473)
 Fraternité (n° 474 à 497)
 Protection sociale (n° 498 à 517)
 Santé (n° 518 à 541)
 Famille (n° 542 à 562)



 Le projet
 Les propositions
 Les mesures

 Consulter notre magazine
 Contactez-nous
 Découvrez le MNR
 Adhérez au MNR

    Culture
    École
    Économie
    Environnement
    Europe
    Famille
    Identité
    Immigration
    International
    Islam
    Libertés
    MNR
    Mondialisation
    Nation
    Politique
    République
    Sécurité
    Social
    Travail
    Turquie
    Valeurs


 OK
 
Remonter en haut de la page