Communiqués
Agenda
Discours
Événements
Élections
Audio-Vidéo

Fil directeur
Programme
Dossiers
Ouvrages
De A à Z

Organisation
Fédérations
Trombinoscope
Adhésion / Soutiens
Images

Contacts
Tracts
Affiches
Magazines
Associations
Boutique



   Inscrivez-vous     OK
   Vous êtes ici : Accueil >Communiqués
Communiqués
Communiqué du 18/04/17
Election présidentielle : éliminer la gauche au premier tour

Le MNR attire l'attention des électeurs sur le fait que l'issue du scrutin présidentiel se joue au premier tour, le 23 avril prochain. Il est donc essentiel d'écarter du second tour Macron et Mélenchon représentants de la gauche immigrationniste et mondialiste.

Marine Le Pen étant assurée d'être qualifiée pour le second tour, le MNR invite les Français à assurer la présence de François Fillon au second tour. Un vote responsable qui créera une configuration sans risque pour notre pays et par ailleurs électoralement plus favorable pour la candidate du FN.

Ce vote responsable est celui qui garantit le mieux la défense de notre nation et de son identité.


Lire la suite
Communiqué du 31/03/17
Myriam El Khomri : ministre français du travail ou ministre des étrangers ?

Lundi 13 mars 2017, Myriam El Khomri, ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, s’est rendue à la mission locale de Paris pour y rencontrer des jeunes réfugiés bénéficiant de la Garantie jeunes.
Lors de ce déplacement, Myriam El Khomri a rappelé qu’ « accueillir les réfugiés est conforme à notre histoire et à nos valeurs républicaines, conforme à nos engagements internationaux et enfin, conforme à nos intérêts. Ne l’oublions pas, l’ouverture et l’immigration ont toujours été source de richesse économique et culturelle. »

Les millions de chômeurs français apprécieront cette sollicitude du ministre à leur égard...

Avec tous les patriotes, luttons sans relâche pour mettre au pouvoir des gouvernants qui se préoccupent avant tout de la France, de préférence à l'accueil de ceux qui ont déserté leur pays.


Lire la suite
Communiqué du 17/03/17
Meeting turc à Metz : l'indigne faiblesse de nos dirigeants

A Metz, le ministre turc des affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, a tenu le dimanche 12 mars 2017 un meeting électoral devant un millier de membres de la communauté turque de l'est de la France. Il avait été refoulé des Pays-Bas la veille. Une source diplomatique française a confirmé que "Le ministère des Affaires étrangères a été informé de la venue du ministre"ajoutant que "le fait que le ministre turc puisse tenir son meeting tient aussi de la liberté de réunion".  Pourtant, l'Allemagne et les Pays-Bas avaient refusé chez eux ce genre de réunion, s'attirant, de la part du président turc Recep Tayyip Erdogan une mise en parallèle avec les '' nazis ''. Notre ministre des affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault a, dans un communiqué, appelé à "l'apaisement" et rappelé à Erdogan "d'éviter les excès et les provocations" ainsi que "son attachement aux principes démocratiques ''. Quel courage... ! Si au nom de la '' démocratie '', on accepte une réunion électorale concernant un autre pays, que devient notre souveraineté nationale ? La France se serait honorée en ne permettant pas cette réunion, quitte à être accusée de '' nazisme '' par un chef d'État qui ne brille pas par son attachement aux principes démocratiques.

Avec tous les patriotes, travaillons sans relâche pour que nos hommes politiques fassent respecter notre pays.


Lire la suite
Communiqué du 06/12/16
Délit d' « entrave numérique » à l'IVG : ne pas toucher au droit de tuer... !

Le jeudi 1er décembre 2016, l'Assemblée Nationale a voté la proposition de loi socialiste d'«entrave numérique» à l'avortement. Il s'agit d'étendre le délit d'entrave à l'avortement aux sites Internet avançant «masqués» et diffusant des «informations biaisées». Cette proposition de loi a donné lieu à des critiques de l'opposition, qui craint une atteinte à la liberté d'expression. A noter que la contestation ne porte pas sur la nature de l'avortement en tant qu'interruption de vie, et qu'il est toujours présenté comme un «droit fondamental».

On ne peut qu'être frappé par cette rage pro-avortement des gouvernements successifs , quand on compare la situation actuelle à la loi Veil de 1975 ; à l'époque :
  • il était question de situation de détresse pour la femme enceinte
  • un délai de réflexion de sept jours minimum devait être respecté
  • le délai légal était de dix semaines de grossesse
  • etc...

    Actuellement, le délai légal est de douze semaines de grossesse, et toutes les modifications intervenues depuis 1975 vont dans le sens d'un accès facilité à l'avortement (pas de délai de réflexion, etc...). Sur le site internet du gouvernement consacré à l'IVG, il n'est fait aucune mention d'une possibilité alternative.

    Avec tous ceux qui respectent la vie, travaillons pour que nos responsables aient le courage de reconnaître que l'avortement ne peut être qu'un pis-aller, et qu'au lieu de le favoriser, il faut chercher tous les moyens de l'éviter, sans diaboliser ceux qui proposent la préservation de la vie.


  • Lire la suite

    Plus récent     Plus ancien




     Année 2013
     Année 2012
     Année 2011
     Année 2010
     Année 2009
     Année 2008
     Année 2007
     Année 2006
     Année 2005
     Année 2004
     Année 2003
     Année 2002

     Consulter notre magazine
     Contactez-nous
     Découvrez le MNR
     Adhérez au MNR

        Culture
        École
        Économie
        Environnement
        Europe
        Famille
        Identité
        Immigration
        International
        Islam
        Libertés
        MNR
        Mondialisation
        Nation
        Politique
        République
        Sécurité
        Social
        Travail
        Turquie
        Valeurs


     OK
     
    Remonter en haut de la page