Communiqués
Agenda
Discours
Événements
Élections
Audio-Vidéo

Fil directeur
Programme
Dossiers
Ouvrages
De A à Z

Organisation
Fédérations
Trombinoscope
Adhésion / Soutiens
Images

Contacts
Tracts
Affiches
Magazines
Associations
Boutique



   Inscrivez-vous     OK
   Vous êtes ici : Accueil > Communiqués
Communiqués
Communiqué du 10/06/14
14 juillet 2014 : les armées algérienne et vietnamienne sur les Champs-Elysées ? Peut-on atteindre plus d'indignité ?

Pour commémorer le centenaire de la Grande Guerre, il est prévu d'inviter au défilé militaire du 14 juillet, soixante pays ayant participé au conflit. Parmi ceux-ci devraient figurer les républiques d'Algérie et du Viet-Nam.

Dans deux lettres (3 et 4 février 2014) au secrétariat d'Etat aux anciens combattants, le G.N.P.I. (Groupement National Pour l'Indemnisation des biens spoliés ou perdus outre-mer) demandait au ministre délégué français Kader Arif de renoncer à l'invitation au défilé militaire du 14 juillet, de la république algérienne et de la république du Viet-Nam. Dans une lettre du 30 avril, la réponse a été négative. Il y est question du « chemin parcouru avec les ennemis d'hier sur le chemin de la réconciliation ».

Pendant et après la guerre d'Algérie, des horreurs innommables ont été commises par les forces armées algériennes, aussi bien contre des européens que contre des musulmans : l'Algérie a-t-elle exprimé un quelconque regret ? Au contraire, voici un extrait de l'hymne national algérien :
Ô France ! le temps des palabres est révolu Nous l'avons clos comme on ferme un livre Ô France ! voici venu le jour où il te faut rendre des comptes Prépare toi !

De même, au Vietnam, après la bataille de Dien-Bien-Phu, sous la direction du général Giap, des marches de la mort et des camps d'extermination ont provoqué la mort de la presque totalité des prisonniers.

Les patriotes français ne peuvent qu'exprimer leur dégoût devant la lâcheté de nos dirigeants, qui, sous prétexte de relations diplomatiques, honorent deux armées dont les « faits d'armes » auraient pu les conduire devant un tribunal d'exception pour crimes de guerre.


Imprimer cette page




 Année 2013
 Année 2012
 Année 2011
 Année 2010
 Année 2009
 Année 2008
 Année 2007
 Année 2006
 Année 2005
 Année 2004
 Année 2003
 Année 2002

 Consulter notre magazine
 Contactez-nous
 Découvrez le MNR
 Adhérez au MNR

    Culture
    École
    Économie
    Environnement
    Europe
    Famille
    Identité
    Immigration
    International
    Islam
    Libertés
    MNR
    Mondialisation
    Nation
    Politique
    République
    Sécurité
    Social
    Travail
    Turquie
    Valeurs


 OK
 
Remonter en haut de la page