Communiqués
Agenda
Discours
Événements
Élections
Audio-Vidéo

Fil directeur
Programme
Dossiers
Ouvrages
De A à Z

Organisation
Fédérations
Trombinoscope
Adhésion / Soutiens
Images

Contacts
Tracts
Affiches
Magazines
Associations
Boutique



   Inscrivez-vous     OK
   Vous êtes ici : Accueil > Dossiers
Dossiers
Dossier du 12/07/06
Football: le Prozac du peuple
Le "coup de boule" de l'idole du stade fait vaciller l'idéologie bien-pensante de la réussite de l'intégration.

Depuis 1998, nos grands stratèges politiques ont redécouvert et surexploité le précepte Romain : du pain et des jeux. Pour le pain, il y a les restos du coeur et pour les jeux, on ne manque pas d'idées. La France doit faire la fête, c'est un ordre ! Et tous les quatre ans, on atteint des sommets avec la coupe du monde de foot, le Prozac du peuple !

Il faut dire que cet événement sportif à l'origine, est devenu un événement médiatique, pour finir dans la propagande politique pure et dure, tout à fait comparable aux grandes démonstrations des régimes totalitaires...
Après 1998, première victoire de l'équipe de France, la classe politico-médiatique n'a eu de cesse de nous imposer cette idée: c'est la France métissée qui gagne. Le bourrage de crâne a duré quatre ans, jusqu'à la débâcle de 2002. Et cette année encore, le il fallait faire revivre le mythe d'une équipe black-blanc-beur victorieuse, ne serait-ce que pour occulter les difficultés de nos compatriotes et les effets désastreux des échecs gouvernementaux et des turpitudes au plus haut niveau de l'État. Quoi de plus payant que surfer sur l'euphorie bleue pour oublier les émeutes, le racisme anti-blanc, le CPE, Clearstream, EADS, etc. Alors, un seul mot d'ordre pour les politiques : tous à Berlin, de Mme Royal à Chirac.

Mais décidément, le gouvernement n'a pas la baraka concernant les manipulations et les récupérations politiques. Et l'idole Zidane a vacillé. La statue exemplaire de l'intégration réussie, l'irréprochable Zizou a donné un violent coup de tête, volontairement, à un adversaire italien ! Patatras ! Et ce qui n'est somme toute qu'un incident regrettable devient une affaire d'État... Et plutôt qu'admettre la faute du '' dieu '', le système met en oeuvre la contre-offensive fatale : et si Materazzi avait proféré une insulte raciste ? Ah, que ce serait bien. Le MRAP et SOS-Racisme sont déjà dans les starting-blocks et on pourrait donner à l'affaire Zidane un parfum d'affaire Dreyfus... À suivre donc.

Mais l'apothéose a été atteinte sur le perron de l'Élysée lorsque le Président de la république, après un hommage appuyé à l'auteur de l'agression, a vu dans cette équipe le symbole '' d'une France forte et rassemblée dans sa diversité ''. La France n'a jamais été aussi affaiblie et quant à la diversité, cela fait sourire !

Imprimer cette page




 Hélie Denoix de Saint-Marc : un chevalier des temps modernes
 Projet de réforme des retraites proposé par le MNR
 Dominique Venner : un Samouraï d'occident
 Université d'été 2011 du MNR
 Faut-il vraiment se réjouir
des "révolutions arabes" ?
 Université d'été 2010 du MNR
 Université d'été 2009 du MNR
 PROTEGER LES FRANÇAIS
 Projet de financement de la Sécurité Sociale par une "Cotisation sociale sur le chiffre d'affaires" (C.S.C.A)
 Sarkozy et les dividendes
 Et si on parlait de l'Euro ?
 Europe: Sarkozy rejoint le MNR
 Archives

 Consulter notre magazine
 Contactez-nous
 Découvrez le MNR
 Adhérez au MNR

    Culture
    École
    Économie
    Environnement
    Europe
    Famille
    Identité
    Immigration
    International
    Islam
    Libertés
    MNR
    Mondialisation
    Nation
    Politique
    République
    Sécurité
    Social
    Travail
    Turquie
    Valeurs


 OK
 
Remonter en haut de la page