Communiqués
Agenda
Discours
Événements
Élections
Audio-Vidéo

Fil directeur
Programme
Dossiers
Ouvrages
De A à Z

Organisation
Fédérations
Trombinoscope
Adhésion / Soutiens
Images

Contacts
Tracts
Affiches
Magazines
Associations
Boutique



   Inscrivez-vous     OK
   Vous êtes ici : Accueil > Élections
Élections
Élections, le 29/05/05
Référendum de 2005
Réfrendum sur la constitution : Pour notre Europe, non à la Turquie, non à la constitution

Le MNR fait campagne pour le NON à la constitution européenne. Une constitution qui soumettrait définitivement l'Europe à la mondialisation, à la tutelle américaine et qui la diluerait par l'entrée de la Turquie en son sein.

Une position originale
Si en effet le MNR refuse cette constitution, ce n'est pas comme certains au PS ou au PC qui rêvent d'une Europe dite sociale où toutes les tares du socialisme à la française prendraient une dimension européenne. Le non du MNR n'est pas non plus tout à fait comparable à celui des souverainistes, même si nous partageons beaucoup de valeurs avec eux. Villiers, qui réapparaît avec l'aide des médias comme porte-parole autoproclamé du '' non '', ne pose pas en effet les vraies questions sur la construction européenne et se contente de manifester une opposition souveraino-souverainiste à l'Europe fédérale. Car la question institutionnelle, même si elle a son importance, ne doit pas occulter le fond du problème : l'Europe, pour quoi faire ? Or, personne ne répond clairement à cette interrogation fondamentale. Et c'est à cette question que le MNR entend quant à lui apporter des réponses de fond.

Pour notre Europe
Dans cette campagne référendaire, notre mouvement incarnera en effet un positionnement politique original, préconisant une Europe indépendante et puissante, ancrée dans nos valeurs de civilisation européenne de tradition chrétienne. Or, la '' constitution '' qu'on nous propose va à l'encontre de cet objectif. Elle n'assure pas la puissance de l'Europe sur le plan économique et militaire, elle ne définit pas clairement ses racines et ses frontières et n'assure pas son indépendance vis-à-vis des Etats-Unis ni n'affirme son refus de voir l'islam s'installer sur son sol. Pis, elle est faite pour assurer l'entrée de la Turquie dans l'Union et demain celle de nombreux autres pays africains, asiatiques et musulmans. C'est pourquoi le MNR s'y oppose et fera campagne pour un ''non'' ferme et résolu. Des réunions et des conférences de presse sont organisées dans toute la France, des affiches, des tracts et des autocollants sont disponibles (commandes auprès du siège national ou par Internet). L'enjeu est de taille et c'est au nom de notre Europe que nous menons une campagne dynamique.

Le non du MNR à la constitution
Le non du MNR à la Turquie
L'enjeu politique du non
Les tracts
Les affiches
Imprimer cette page




 Européennes 2009
 Législatives 2007
 Référendum de 2005
 Sénatoriales 2004
 Européennes 2004
 Régionales 2004
 Législatives 2002
 Présidentielle 2002
 Sénatoriales 2001
 Municipales 2001
 Cantonales 2001
 Européennes 1999

 Consulter notre magazine
 Contactez-nous
 Découvrez le MNR
 Adhérez au MNR

    Culture
    École
    Économie
    Environnement
    Europe
    Famille
    Identité
    Immigration
    International
    Islam
    Libertés
    MNR
    Mondialisation
    Nation
    Politique
    République
    Sécurité
    Social
    Travail
    Turquie
    Valeurs


 OK
 
Remonter en haut de la page