Communiqués
Agenda
Discours
Événements
Élections
Audio-Vidéo

Fil directeur
Programme
Dossiers
Ouvrages
De A à Z

Organisation
Fédérations
Trombinoscope
Adhésion / Soutiens
Images

Contacts
Tracts
Affiches
Magazines
Associations
Boutique



   Inscrivez-vous     OK
   Vous êtes ici : Accueil > Dossiers
Dossiers
Dossier du 18/07/01
Lettre aux sapeurs pompiers
Soutien du MNR aux sapeurs pompiers

A Messieurs :
- Les Officiers
- Les Sous-Officiers
- Les Sapeurs-Pompiers

Mesdames, Messieurs, cher(e)s compatriotes,

L'Ile-de-France est, depuis le début de l'été, en première ligne des " incidents " dont vous êtes victimes, mais rares sont les régions et villes françaises aujourd'hui épargnées.
Vous subissez de plein fouet une situation sans précédent en devenant la cible et les victimes d'une hostilité agressive et systématique de la part de groupes organisés, dont chacun connaît, malgré la chape de plomb du politiquement correct, l'origine et les motivations. Avec une augmentation de plus de 30 % du nombre de sapeurs-pompiers blessés volontairement en mission l'année dernière, il est temps de tirer le signal d'alarme !

Cette situation n'est pas le fruit du hasard et vous payez, après tant d'autres (policiers, facteurs, chauffeurs de bus, médecins ou pharmaciens), le prix d'une politique stupide et criminelle : celle de l'abandon des principes de la République et de l'organisation d'une colonisation de fait de nombreuses portions du territoire national.

Avec Bruno MÉGRET, le Mouvement national républicain (MNR) et ses centaines d'élus locaux tiennent par la présente à vous assurer de leur solidarité active et de leur entier soutien.

Nous proposons que soient prises sans délai les mesures suivantes :
- la reconnaissance de votre profession comme " métier à risques ", avec les avantages et protections afférents ;
- la pleine application de la loi, qui devrait punir de 10 ans de prison et un million de francs d'amende " la destruction, la dégradation ou la détérioration d'un bien appartenant à autrui par l'effet (...) d'un incendie " (article 322-6 du Code pénal), la peine d'emprisonnement pouvant être portée à 20 ans " lorsqu'elle est commise en bande organisée " (art. 322-8), ce qui est manifestement le cas en ce moment dans de nombreuses zones de non droit ;
- l'obligation pour le corps d'origine de se porter systématiquement partie civile en cas d'agression, et la saisine automatique d'un juge d'instruction pour enquêter minutieusement sur ces délits inadmissibles ;
- la constitution d'un fond de solidarité pour réparer immédiatement les dommages physiques et matériels subis par les soldats du feu.
Aucune situation, aussi odieuse soit-elle, n'est inéluctable.
Pour rétablir l'ordre en France, il ne s'agit que de vouloir.

Vous pouvez compter sur notre détermination !

Jean-Yves LE GALLOU
Délégué général du Mouvement National Républicain

Imprimer cette page




 Hélie Denoix de Saint-Marc : un chevalier des temps modernes
 Projet de réforme des retraites proposé par le MNR
 Dominique Venner : un Samouraï d'occident
 Université d'été 2011 du MNR
 Faut-il vraiment se réjouir
des "révolutions arabes" ?
 Université d'été 2010 du MNR
 Université d'été 2009 du MNR
 PROTEGER LES FRANÇAIS
 Projet de financement de la Sécurité Sociale par une "Cotisation sociale sur le chiffre d'affaires" (C.S.C.A)
 Sarkozy et les dividendes
 Et si on parlait de l'Euro ?
 Europe: Sarkozy rejoint le MNR
 Archives

 Consulter notre magazine
 Contactez-nous
 Découvrez le MNR
 Adhérez au MNR

    Culture
    École
    Économie
    Environnement
    Europe
    Famille
    Identité
    Immigration
    International
    Islam
    Libertés
    MNR
    Mondialisation
    Nation
    Politique
    République
    Sécurité
    Social
    Travail
    Turquie
    Valeurs


 OK
 
Remonter en haut de la page