Communiqués
Agenda
Discours
Événements
Élections
Audio-Vidéo

Fil directeur
Programme
Dossiers
Ouvrages
De A à Z

Organisation
Fédérations
Trombinoscope
Adhésion / Soutiens
Images

Contacts
Tracts
Affiches
Magazines
Associations
Boutique



   Inscrivez-vous     OK
   Vous êtes ici : Accueil > Communiqués
Communiqués
Communiqué du 14/01/03
Prime de naissance de Vitrolles : la condamnation de Catherine Mégret, c'est la démocratie surveillée

Bruno Mégret, président du MNR, se déclare profondément choqué par l'arrêt de la Cour de cassation qui confirme la condamnation pénale de son épouse pour le vote d'une prime de naissance aux familles françaises de Vitrolles.

Il rappelle que cette mesure était fondée sur un critère national et non ethnique puisqu'une Sénégalaise mariée à un Français d'origine maghrébine auraient par exemple eu droit à cette allocation. Il indique également que cette mesure jugée illégale avait été annulée par le Tribunal administratif et n'a donc pas été appliquée par la municipalité de Vitrolles.

Il estime en conséquence que les condamnations pénales qui frappent une élue créent un précédent particulièrement grave pour la démocratie et la liberté des représentants du peuple face au pouvoir judiciaire.

Il est normal qu'une délibération d'un conseil municipal puisse être annulée par la justice administrative. Il est ahurissant que les élus qui ont présenté et voté ce texte puissent être condamnés comme des voleurs de voitures.

En condamnant Catherine Mégret, la justice française condamne la démocratie et instaure un régime de liberté surveillée pour les élus.

Imprimer cette page




 Année 2013
 Année 2012
 Année 2011
 Année 2010
 Année 2009
 Année 2008
 Année 2007
 Année 2006
 Année 2005
 Année 2004
 Année 2003
 Année 2002

 Consulter notre magazine
 Contactez-nous
 Découvrez le MNR
 Adhérez au MNR

    Culture
    École
    Économie
    Environnement
    Europe
    Famille
    Identité
    Immigration
    International
    Islam
    Libertés
    MNR
    Mondialisation
    Nation
    Politique
    République
    Sécurité
    Social
    Travail
    Turquie
    Valeurs


 OK
 
Remonter en haut de la page