Communiqués
Agenda
Discours
Événements
Élections
Audio-Vidéo

Fil directeur
Programme
Dossiers
Ouvrages
De A à Z

Organisation
Fédérations
Trombinoscope
Adhésion / Soutiens
Images

Contacts
Tracts
Affiches
Magazines
Associations
Boutique



   Inscrivez-vous     OK
   Vous êtes ici : Accueil > Discours
DISCOURS
Cologne - 07/11/09 - Discours de Annick MARTIN
Défendons nos racines
Manifestation lors de la pose
de la 1ère pierre de la grande mosquée de Cologne


Chers amis,
chers camarades européens,

Aujourd'hui, de nouveau, nous sommes réunis à l'occasion de la pose de la première pierre de la mosquée monumentale de Köln.

Ce n'est donc pas un événement joyeux pour nous, peuples européens. C'est un événement grave qui prouve que l'avenir de notre civilisation est en danger. C'est le symbole du recul de nos valeurs européennes.

Car l'islam n'est pas seulement une religion. C'est un système de pensée global ; un système totalitaire. Penser que l'islam peut être une religion modérée est une erreur. Penser que l'islam est compatible avec les lois européennes est une erreur. Penser que l'islam respecte également la dignité des hommes et des femmes est une terrible erreur. Je dirais même plus, laisser l'islam s'implanter et se développer sur notre sol est une faute à l'égard des générations futures.

Dans le monde entier, des voix s'élèvent pour dénoncer les dangers et les méfaits de la loi islamique. Organiser l'islam sur le sol européen, c'est, à court terme, installer la loi islamique sur notre sol. Et croire que les peuples européens seront épargnés par cette loi, la charia, est un rêve. Croire que cette loi ne concernera que la population musulmane est une utopie.

Cette loi est claire : c'est celle de la soumission. Celle de la soumission totale à ses préceptes, que l'on soit musulman ou non. Dans un pays où règne la loi islamique, celui qui n'est pas musulman n'a pas le choix, n'est pas libre. Le système islamique commande tout, à tous. Si nous l'acceptons, nous acceptons de renoncer à notre identité, à l'égalité et à la liberté.

Depuis de nombreuses années, le Mouvement national républicain que je représente aujourd'hui, combat l'islamisation de la France. Vous savez, chers amis de Pro-Köln, comme ce combat est difficile. Vous savez combien défendre les valeurs européennes en Europe est diabolisé. Pourtant, nous ne devons pas renoncer.

Nous sommes huit cents millions d'Européens. Depuis plusieurs millénaires nos peuples ont été à l'origine des plus importantes découvertes scientifiques. Nos peuples ont produit des philosophes et des artistes admirés par le monde entier. Pourquoi devrions-nous renoncer à tout ce qui fait notre identité ? Est-ce que notre civilisation est tellement médiocre qu'il faut la remplacer par la civilisation islamique ? Bien sûr que non !

Nous ne devons pas renoncer à défendre nos coutumes. Et ceux qui s'installent en Europe doivent accepter de se plier à nos coutumes et à nos lois. Et pas le contraire ! La Rhénanie n'est ni l'Anatolie, ni l'Arabie saoudite. Est-ce que demain on dynamitera la cathédrale de Köln parce qu'elle fera de l'ombre à la grande mosquée, comme on a fait sauter les bouddhas de Bâmiyân ? Ou est-ce que demain la cathédrale de Köln sera transformée en mosquée ? Pourquoi pas ? Tout est possible. C'est pourquoi, nous devons défendre nos coutumes, nos traditions et notre patrimoine.

Nous ne devons pas renoncer à défendre l'égalité. Les lois européennes prévoient l'égalité entre hommes et femmes. L'islam, qui fait une discrimination entre les hommes et les femmes, et entre les musulmans et les non-musulmans, n'est pas compatible avec nos lois. Il n'y a donc aucune raison d'aider cette idéologie à s'installer sur notre sol.
Car lorsque l'islam prend le pouvoir les femmes et les filles sont les premières victimes, (comme le rappelle toujours notre amie Adriana).

Nous ne devons pas renoncer à défendre notre liberté.
Contre tous les Européens qui veulent défendre leur liberté de résister à la vague islamiste, le système qui veut faire de nous des esclaves, a inventé un nouveau délit : l'islamophobie ! Je viens d'un pays où, à toutes les époques, le sang a coulé pour défendre la liberté. Et ce n'est pas une accusation aussi ridicule qui va balayer des siècles de combats. Nous avons le droit de dire que nous ne voulons pas vivre sous la loi de l'islam. Nous avons le droit de penser que cette idéologie n'est pas un modèle de démocratie. Nous avons le droit de constater que dans tous les pays où s'applique la charia, les libertés individuelles sont bafouées.
En tant que Française, en tant qu'Européenne, en tant que Femme, je suis ici pour défendre la liberté de toutes les Européennes menacées par la loi islamique.

Cette première pierre de la grande mosquée de Köln ne doit pas être une pierre de plus au tombeau de l'Europe. Au contraire, nous devons nous appuyer sur ce terrible symbole pour alerter nos compatriotes sur ce danger qui guette notre civilisation.

Chers amis, ayons confiance.
Partout en Europe monte la voix des peuples qui veulent vivre en Européens en Europe !
Vive ProKöln !


Annick MARTIN dans le trombinoscope
Les autres discours de Annick MARTIN
Imprimer cette page


 Face au PS, l'alternative nationale
 La décadence des valeurs
 Le mondialisme triomphant !
 Immigration : l'invasion continue
 Lettre de Bernard BORNETTE
 Mondialisation, démondialisation :
les enjeux
 La dé mondialisation, c'est possible ! ou ?
 Mondialisation : La grande illusion !
 Regroupement familial : 35 ans plus tard
 Résister à la colonisation
 Qu'est-ce que la violence ?
 La violence de la pensée unique
 Archives

 Consulter notre magazine
 Contactez-nous
 Découvrez le MNR
 Adhérez au MNR

    Culture
    École
    Économie
    Environnement
    Europe
    Famille
    Identité
    Immigration
    International
    Islam
    Libertés
    MNR
    Mondialisation
    Nation
    Politique
    République
    Sécurité
    Social
    Travail
    Turquie
    Valeurs


 OK
 
Remonter en haut de la page