Communiqués
Agenda
Discours
Événements
Élections
Audio-Vidéo

Fil directeur
Programme
Dossiers
Ouvrages
De A à Z

Organisation
Fédérations
Trombinoscope
Adhésion / Soutiens
Images

Contacts
Tracts
Affiches
Magazines
Associations
Boutique



   Inscrivez-vous     OK
   Vous êtes ici : Accueil > De A à Z
DE A À Z
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z
Lettre E

Ecluses douanières

Instrument de régulation du commerce international compensant par des taxes appropriées les différences de coût de production des différents pays ou groupes de pays et permettant de maintenir des échanges sans destabiliser les Etats concernés. Ce système, appliqué par les Etats-Unis et le Japon, est le seul à même de préserver l'industrie et les emplois français de la concurrence sauvage venue de l'étranger.
QUE FAIRE ? Réguler les échanges internationaux (n° 390 à 394)
Ecole

Si l'éducation des enfants relève prioritairement et naturellement des parents, leur instruction s'organise de façon quasi exclusive en France au sein des écoles, publiques ou privées. En contrepartie d'une participation financière directe ou indirecte (impôts), et sur la base d'un consensus lié notamment à la confiance à l'égard du corps enseignant, les familles attendent donc de l'école l'apprentissage des savoirs de base (lire, écrire, compter) et la transmission d'un certain nombre de connaissances essentielles à la vie en société et à la compréhension du monde actuel.
Voir aussi :  Education nationale  Enseignants  
QUE FAIRE ? Reconstruire l'école du savoir et du mérite (n°44 à86)
Ecologie

Doctrine de droite s'appuyant sur l'étude scientifique des phénomènes naturels pour affirmer l'importance du milieu dans la vie et l'épanouissement des espèces vivantes et tout particulièrement de l'homme. Contrairement à ce que pratique la gauche - y compris celle qui se prétend écologiste - , l'écologie implique le respect de l'ordre naturel, le maintien de communautés homogènes et de leur identité ainsi que l'épanouissement mesuré des activités humaines.
Voir aussi :  Droite  Environnement  
Economie

L'économie n'est pas '' neutre '', car elle révèle une culture et des rapports de force sociaux au-delà des mécanismes de production, de distribution et de consommation des richesses. La place de l'économie dans la hiérarchie des valeurs d'une société est révélatrice de l'état de décadence de celle-ci : si l'hégémonisme économique a entraîné depuis deux siècles la prospérité et le bien-être matériel des pays capitalistes, il en a résulté parallèlement un effondrement des valeurs traditionnelles (religieuses, politiques et sociales) qui donnaient un sens à l'existence et un cadre à la société. C'est ainsi que l'homme occidental souffre aujourd'hui d'un vide existentiel au milieu d'une surabondance de biens et de services.
Si l'économie doit être protégée d'une emprise exagérée de l'Etat, elle doit être dans le même temps de nouveau subordonnée aux valeurs de notre civilisation pour être remise au service du peuple français tout entier.
Voir aussi :  Etat  Impôts  
QUE FAIRE ? Rebâtir la prospérité nationale (n° 367 à 402)
Education nationale

Propriété de fait des féodalités syndicales de gauche, ce monstre bureaucratique repose sur une idéologie égalisatrice et massificatrice. Au lieu de diversifier l'enseignement pour tenir compte des différentes aptitudes des enfants et pousser chacun au plus loin de ses capacités, il n'a eu de cesse de l'unifier et de mélanger les élèves (tronc commun, collège unique, bac pour tous.) Comme tout système bureaucratique, l'Education nationale obtient des résultats de qualité médiocre au prix d'un coût croissant pour la collectivité (90 milliards d'euros ou 592 millions de francs en 1997) : 57 000 jeunes sortent chaque année sans aucune qualification du système éducatif, lequel bénéficie du premier budget de l'Etat et de plus d'un million de fonctionnaires.
Après avoir renoncé à transmettre le savoir (10 % d'illettrés en France à chaque génération), l'Education nationale prétend aujourd'hui diffuser les ''valeurs citoyennes'' aux jeunes générations, mais c'est là encore un échec : les violences scolaires connaissent une véritable explosion. Malgré six '' plans de prévention '' engagés depuis 1992, 240 000 déclarations d'incidents sont transmises chaque trimestre par les collèges et lycées, dont 6 300 incidents graves signalés au parquet.
Voir aussi :  Ecole  Enseignants  
QUE FAIRE ? Rénover l'école (mesures n° 44 à 86)
Emploi

Voir :  Chômage  Travail  
Enseignants

Ils sont près d'un million à exercer la noble et exaltante mission de transmettre aux jeunes générations les savoirs et connaissances nécessaires à leur avenir tant personnel que professionnel. Généralement dévoués et efficaces, les enseignants français, quel que soit leur statut, sont les premières victimes de l'Education nationale, institution politisée, corporatiste et sclérosante car profondément repliée sur elle-même et incapable de se réformer.
Voir aussi :  Ecole  Education nationale  
QUE FAIRE ? Soutenir les professeurs (mesures n°79 à 82)
Réhabiliter l'école du savoir et de la nation (mesures n° 61 à 72)
Entreprises

Espace d'organisation privilégié de l'activité économique mais également sociale regroupant autour d'un même projet commercial différents acteurs aux fonctions complémentaires et hiérarchisées. La richesse de l'économie française est basée sur son tissu de petites et moyennes entreprises, voire de très petites entreprises ne concernant qu'une à deux personnes (commerçants, artisans, travailleurs indépendants).
Voir aussi :  Artisans  Bureaucratie  Prélèvements obligatoires  Travail  
QUE FAIRE ? Libérer les entreprises (mesures n° 379 à 387)
Environnement

Trop longtemps sacrifié sur l'autel de la productivité économique et de la course au profit immédiat, l'environnement naturel mais également culturel et architectural qui fait la richesse de la France et offre un cadre de vie inégalé aux Français doit être aujourd'hui protégé et valorisé afin d'être transmis intact aux générations futures.
Voir aussi :  Ecologie  Pollution  
QUE FAIRE ? Défendre l'environnement (mesures n° 87 à 132)
Etat

Colonne vertébrale de la nation, il devrait incarner la souveraineté du peuple et assurer avec autorité sa mission de protection, de justice et de régulation : sécurité intérieure et extérieure, justice, diplomatie et monnaie. Aujourd'hui, alors qu'il n'assure plus correctement ses missions régaliennes, l'Etat s'est mué en une bureaucratie tentaculaire qui s'occupe de tout et de n'importe quoi. Avec son budget annuel de plus de 228 milliards d'euros (1 500 milliards de francs) et ses 2,5 millions de fonctionnaires directs, l'Etat est en France aujourd'hui aussi omnipotent qu'impotent.
Voir aussi :  Loi  Nation  Peuple  
QUE FAIRE ? Moins d'Etat pour mieux d'Etat ( n° 299 à 312)
Euro

Monnaie unique imposée aux Européens par le traité de Maastricht en lieu et place de leurs monnaies nationales. Les technocrates de Bruxelles l'ont utilisé comme un instrument pour détruire encore un peu plus l'identité et la souveraineté des nations européennes. En revanche et dans la pratique, l'euro pourrait devenir un instrument de la puissance et de l'indépendance de l'Europe. Encore faut-il qu'on lui donne toute sa force et qu'on en fasse une monnaie internationale de change et de réserve.
Voir aussi :  Amsterdam  Bruxelles  Europe  
Europe

Communauté de civilisation s'étendant de l'Atlantique au Pacifique et fondée sur un héritage commun à la fois ethnique, linguistique, culturel et spirituel.
Le génie européen, qui a dominé le monde du XVIe au début du XXe siècle, se caractérise par le goût du beau, la recherche de l'excellence, le sens de la mesure et l'aspiration à la vérité, à la liberté et au sacré. L'homme européen a découvert le monde sans jamais être soumis. Il est à l'origine de la plupart des idées, des inventions et des connaissances qui constituent aujourd'hui le capital de l'humanité. L'Europe, la vraie, rassemble toutes les nations et tous les peuples du continent qui procèdent de sa civilisation. Elle ne se confond pas avec l'Union européenne de Bruxelles fondée sur la négation de son identité et la promotion de seules valeurs économiques.
QUE FAIRE ? Construire une Europe puissance (n°195 à 218)
Exclusions (lutte contre)

Formule du politiquement correct visant à combattre toute notion de préférence pourtant essentielle à l’existence et à l’épanouissement des communautés. En considérant la préférence nationale comme une exclusion et en assimilant l’exclusion à une forme de racisme, les tenants de la pensée unique cherchent à diaboliser l’idée de nation et le sentiment patriotique.
Expulsions

Sur 7 500 jugements d'expulsion d'immigrés prononcés chaque année à Paris, seuls 2 000 sont appliqués. A l'échelle de la France, les préfets ne procèdent qu'à cinq à six mille expulsions par an sur environ 15 000 jugements.
QUE FAIRE ? Expulser réellement les clandestins (n° 159 à 162)
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z
 Consulter notre magazine
 Contactez-nous
 Découvrez le MNR
 Adhérez au MNR

    Culture
    École
    Économie
    Environnement
    Europe
    Famille
    Identité
    Immigration
    International
    Islam
    Libertés
    MNR
    Mondialisation
    Nation
    Politique
    République
    Sécurité
    Social
    Travail
    Turquie
    Valeurs


 OK
 
Remonter en haut de la page